Articles

Affichage des articles du 2016

Les yeux de ma chèvre - Éric de Rosny

Image
Eric de Rosny, jésuite français, est installé à Douala, dans les années 50.
Enseignant au lycée français, il mesure à quel point il ne peut "joindre", "être avec" voire tout simplement communiquer avec ses élèves au-delà des mots et des postures convenues du dominant et du dominé propres au système colonial. Pour rompre le mur civilisationnel érigé par leurs cultures et les positions respectives qu'ils occupent, l'auteur entre en initiation, découvre progressivement la pratique d'un voyant-guérisseur.
Les Yeux de ma chèvre raconte cette initiation de l'intérieur avec une plume magnifique, une clarté d'exposition qui donne à voir et à comprendre la réalité du monde invisible qui nous entoure. Le livre est proprement fascinant, témoignage d'une odyssée humaine, spirituelle et initiatique qui dévoile et permet d'accéder à monde plus grand que soi.
Un chef-d’œuvre, littéralement, et probablement un des meilleurs Terre Humaine.



Si vous avez aimé…

Le dictionnaire universel des dieux, déesses et démons - Patrick Jean-Baptiste (dir.)

Image
Le dictionnaire des dieux, déesses et démons (DU3D) est un livre-monstre, un ouvrage hors-norme, un gigantesque pavé de plus de 900 pages.

La réédition du Dictionnaire des mythologies de Yves Bonnefoy se faisant cruellement attendre, ce nouveau dictionnaire est une bénédiction pour le féru de mythologie, contes et théogonies...

Le livre est passionnant, à picorer ou à dévorer en plongée profonde. On y découvre les mythologies par leurs plus importants personnages, les dieux les déesses et les démons. Chaque entrée renvoie à une autre et il est très difficile de... ne pas en lire une autre ! Les mondes mythiques asiatiques, africains, américains, antiques se dévoilent progressivement.

Mais au fait, c'est quoi un dieu, une déesse ou un démon ?

Ce que les Grecs percevaient intuitivement était la principale qualité des dieux, la propriété intrinsèque les distinguant des autres êtres surnaturels, à savoir leur numen : un pouvoir de commandement absolu et irrésistible dans leur domaine (un …

Confiteor - Jaume Cabré

Image
Rares sont les occasions de rencontrer de véritables chefs-d’œuvre.
Sachez, ami lecteur, que je vous envie, vous qui ne saviez pas encore que Confiteor existe.

C'est l'histoire d'Adria, jeune garçon solitaire dans l'Espagne des années cinquante. C'est l'histoire de ses parents, de son violon, des anciens propriétaires du violon, du luthier qui le conçoit quelques siècles plus tôt, d'un trafic d’œuvres d'art, d'une maure trop belle, d'un inquisiteur et de son âme damnée, d'un chasseur de nazis, et d'un médecin barbare d'Auschwitz... C'est l'histoire d'un amour fou et perdu, de deux amis qui s'aiment et se jalousent, c'est l'histoire d'un fils et de son père qui ne se comprendront que par langues étrangères interposées. C'est l'histoire de ce que l'on cherche éperdument alors qu'on est en train de le perdre. D'un amour magnifique et misérable. C'est l'histoire de nos vies de rien, d…

Éternité - Tran Anh Hung

Image
Rarement ai-je autant détesté un film.
Au cinéma, il y a les navets, les ratés, les oubliables, les très quelconques, les "mais si le producteur a autant d'argent à gâcher dans une merde pareille, je ne suis pas contre un don". Il y a les longs, très longs... On sent bien alors qu'il y a quelque chose qui nous échappe, qu'on ne les comprend pas et qu'on comprend qu'on ne les comprend pas (vous me suivez ?). Pour moi c'est Bunuel ou Pialat. Et puis il y a les longs-sublimes-mais-vous-n'y-comprenez-rien-c'est-le-plus-grand-film-de-tous-les-temps-bande-d'incultes! Le premier qui ose dire du mal de 2001 l'odyssée de l'espace, de Interstellar, je le bannis, vu ? Je vous épargne les gros navets militaristes (Forces Spéciales ou White House Down, par exemple) ou les nanars sublimes : Les aventures de Buckarro banzaï à travers la 8e dimension ou Invasion Los Angeles.

Seuls ceux qui savent comprendront. Même pas peur.
Mais là, on entre dans une…

Une logique de la communication - Paul Watzlawick, Janet Helmick Beavin, Don D. Jackson

Image
Il est des livres qui changent la vie.
La vie qu'on a, l'idée qu'on s'en fait, les idées que l'on se fait.

Des livres qui bouleversent intégralement notre paysage mental, la couleur des idées, l'architecture intime. Comme si le mur aveugle sur lequel se heurte notre pensée accueillait une nouvelle fenêtre.

J'ai lu ce livre il y a plus de vingt ans et ses effets sont toujours brûlants. Il est l'un des piliers de ma weltanschauung (ceux qui ne savent pas chercheront).

Les auteurs affirment que nous sommes des êtres de communication, que "nous ne pouvons pas ne pas communiquer". Et que, à défaut d'accéder à la boite noire (exit la psychanalyse, non pas critiquée, mais évacuée, parce que son postulat est invérifiable), il est en revanche possible d'accéder aux items des séquences de communications. Tous les items.

Et d'élaborer ainsi une pragmatique de la communication. Ils montrent ainsi que les groupes de communication fonctionnent comme …

Enfer

Image
Ils sont notre mythologie intime, nos lectures adolescentes, ces livres qui nous ont changés.

Des lectures décisives ?

À les relire, ne nous montreraient-ils pas à quel point nous sommes autres, à quel point nos goûts ont évolués ? À quel point nous nous sommes affutés ?
Ces lectures, c'est mesurer le temps passé, voir comment nous étions verts, de jeunes pousses, enthousiasmées par des œuvres qui, désormais, souffriraient sûrement la comparaison.
Être et avoir été. Juste le temps qui passe.

Mais c'est aussi regarder avec bienveillance un chemin parcouru, des étapes. Regarder, à mi-parcours, entre être et avoir été.

Esquisse d'un autoportrait



- La nuit des temps et Le grand secret de René Barjavel


- Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley

- La légende d'Hawkmoon de Michaël Moorcok






- À la poursuite des Slans de AE Van Vogt












to be continued...

Canicule - essai de mythologie sur Yvain de Chrétien de Troyes / Mythologie chrétienne - Philippe Walter

Image
Il était temps de revenir à d'anciennes amours.


Canicule est un essai. Un essai de mythologie au Moyen Âge, du Moyen Âge.
Yvain le chevalier au lion est un roman de Chrétien de Troyes. 
Un lieu de convergence : du projet narratif de l'auteur champenois, mais aussi de croyances et de savoirs, de rites, de pratiques, bref des mythologies de son temps. Émergent ainsi la figure du Maître du Sauvage, du Bouvier, des taureaux mythiques, de la folie caniculaire (à laquelle répond Bertrand Hell dans le passionnant Sang Noir) lors d'une occasion manquée, celle d'un homme qui se perd et doit plonger au cœur de la folie pour recouvrir l'unité intérieure, affronter ses démons pour mieux reconquérir le monde (on pense alors au Héros au 1001 visages de Joseph Campbell). 



On revisite la fontaine de Barenton, porte des mondes, on aperçoit saint Cadoc et les fils du Netun, le lointain Neptune et l'on comprend que l’œuvre de Chrétien est inscrite dans un calendrier bien pr…

Portnoy et son complexe - Philip Roth

Image
Portnoy est chez son psy.
Il a tour à tour 4, 16 ou 35 ans. Il crache sa bile, son amour et sa détestation de la médiocrité du monde. Qui l'a fait tel qu'il est. Et qu'il abhorre. Portnoy s'écorche mot à mot, phrase après phrase, dans un long cri de rage ininterrompu.

Alors tous y passent. Son père, sa mère, sa sœur, l’institution familiale (juive, bien évidemment) dans un jeu de massacre sans fin. La bêtise crasse, les mesquineries, l'étroitesse d'esprit, les carcans mentaux, la perversion et la méchanceté de personnages implacables sont éviscérés dans une diatribe ininterrompue, logorrhée verbale, exécration diarrhéique.
Il y a une jouissance de la profération, les points d'interrogation n'ont jamais autant résonné que dans cette éructation libératrice. Portnoy et son complexe ou de l'écriture utilisée comme un lance-flamme.

Dévoré par ses pulsions sexuelles, une libido qui ne demande qu'à déborder, ainsi la joie de la masturbation (hilarant épis…