Articles

Affichage des articles du janvier, 2015

Auschwitz, l'histoire de deux albums

Image
Je n'utiliserai aucun adjectif qualificatif quant à cet objet transmédia : Auschwitz, l'histoire de deux albums.

Pour la simple et bonne raison que je suis juge et partie, éditeur de ce projet qui m'occupe depuis plus de deux ans et dont la parution vient de s'achever.

Pas de mélange des genres, donc, mais juste une présentation de plusieurs documents qui, eux, sont exceptionnels. Trois documents qui composent un même univers transmédia.


Le livre l'Album d'Auschwitz dont il s'agit d'une réédition actualisée.
Il présente le fac-similé intégral d'un album de photos réalisé par les SS à l'intérieur du camp d'Auschwitz-Birkenau la dernière semaine de mai 1944. Il montre l'arrivée d'un ou plusieurs convois de Juifs de Hongrie, de la descente sur les quais jusqu'aux portes des chambres à gaz pour la grande majorité et l'entrée pour d'autres dans le camp de concentration à l'issue du processus de sélection.
Ce document est présen…

L'homme-dé - Luke Rhinehart

Image
Luke Rhinehart est l'homme d'un seul livre, mais quel livre !

Écrit en 1971, L'homme-dé est le livre d'une seule idée, une idée révolutionnaire qu'il exploite, qu'il explore, qu'il éprouve jusqu'à ses extrêmes limites. Jusqu'au point de non-retour, là où ira Luke.

L'histoire : Luke Rhinehart (à la fois auteur et personnage principal de l'ouvrage) est psychiatre à New York. A l'aube de la quarantaine il subit de plein fouet la mid-term life crisis chère à Woody Allen, bien avant que celui ne la donne à voir sur grand écran.
Hanté par la vacuité de son existence, par le détachement qu'il éprouve à l'égard des choses de la vie, des sentiments et de ses propres émotions, Luke, par une illumination quasi-paulinienne, réalise la contin- gence absolue qui semble régir le moindre des aspects de son existence. Si ses actes et émotions sont détachés de ce qu'est Luke, alors qu'est-il ? qui est-il ?
Finalement ce qu'on appelle "…

RIP Charb, Cabu, Wolinski et les autres...

La seule fois où j'ai parlé de Charlie Hebdo, c'était , c'était pour les caricatures.


#cul, #blasphème et #libertédexpression, tout y est http://t.co/K6dgYofm
— Cyril (@Cyril_lect) 5 Octobre 2012