Articles

Affichage des articles du août, 2014

Bastards - Ayerdhal

Image
Cet été 2014 est sous le signe d'Ayerdhal.

J'ai préempté l'intégralité des titres à la médiathèque, rameuté le fonds de la bibliothèque départementale pour pallier ses lacunes.

Bref aujourd'hui je suis addict.
Même après trois tomes sur quatre que je trouve décevants.

Il est des livres que l'on a envie d'aimer, on y croit, on les pousse jusqu'au bout. On a de la mansuétude que l'on n'aurait pas pour d'autres. Une tolérance à plein de détails que l'on trouve problématiques ailleurs.
Bastards est de ceux là.


J'ai dit tout le bien que je pensais de Transparences. Résurgences, la suite,ne m'a permis que d'éprouver le plaisir que l'on a de retrouver des personnages que l'on a aimé aimer (le syndrome Harry Bosch).
Puis ce fut le tour de Demain, une oasis. Là, j'ai très vite compris qu'il s'agissait d'un livre de jeunesse et qu'Ayerdhal achevait en 200 pages ce qui méritait d'en occuper 500, qu'il s'ar…